Catégories
Analyse Chat GPT Deepfake

ChatGPT : faut-il avoir peur de cette IA ?

ChatGPT, une intelligence artificielle développée par la fondation Open AI aux Etats Unis fait le buzz en ce moment en France et dans le monde entier.

Les étudiants s’en servent pour tricher aux examens, les développeurs informatique pour améliorer leur code et les blogueurs pour créer du contenu en automatique.

Faut-il avoir peur des IA ?

Grâce à son modèle de langage de + 175 milliards de paramètres, Chat GPT est capable en quelques secondes de répondre à des questions formulées en langage naturelle de façon très précise.

Faut-il avoir peur des IA ? C’est la question que m’a posée Mikka de Fun Radio ce lundi 9 janvier 2023 et à laquelle je vous propose de répondre ici.

Au sommaire :

  1. Les limites de l’IA GPT 3.5
  2. L’IA d’OpenAl permet de tout faire
  3. L’IA va supprimer des centaines de métiers
  4. Avec le deepfake, on ne saura plus si c’est une machine ou un humain qui nous parle !
  5. Tout cela va nous permettre aussi d’avoir des assistants pas chers
  6. Les IA seront toujours au service des humains
  7. L’IA au service de la réforme des retraites ?

1- Les limites de l’IA GPT 3.5

Certes, l’IA utilisé, GPT 3.5 n’est pas encore pleinement omnisciente, car elle a été entraînée sur des articles, livres, codes informatiques écrits avant 2022, et elle peut comme toute IA spécialisée se tromper et être biaisée dans ses raisonnements.

2- L’IA d’OpenAl permet de tout faire 

Malgré ces limites, de nombreux étudiants, travailleurs s’en servent pour faire leurs devoirs de philosophie, coder des programmes informatiques, créer en automatique des articles de blog, des designs magnifiques, des  lettres de motivation.

Exemple de lettre de motivation générée par ChatGPT pour prendre la tête de la FFF à la place d’un hater de Zizou 😉

Cher Comité de la Fédération Française de Football,

Je vous écris pour postuler au poste de Président de la FFF. Je suis un passionné de football depuis mon plus jeune âge et je crois que je peux apporter ma pierre à l’édifice en dirigeant la fédération.

Mes compétences sur le terrain sont limitées, mais j’ai un grand respect pour Zinédine Zidane et j’aimerais continuer à transmettre son héritage en développant les talents de demain.

Source : ChatGPT
Même avec des compétences limitées, j’ai une lettre qui tient la route

3- L’IA va supprimer des centaines de métiers

Avec l’intelligence artificielle, n’importe qui va donc pouvoir devenir influenceur, traducteur, correcteur, développeur informatique, designer ou même auteur. Ce sont donc des centaines de métiers qui vont disparaître ou devoir se réinventer.

Dans cette vidéo, je vous explique comment j’ai appris le langage Python, grâce à ChatGPT

4- Avec le deepfake, on ne saura plus si c’est une machine ou un humain qui nous parle !

Grâce aux technologies avancées d’intelligence artificielle générative, comme le deepfake, on pourra même simuler en temps réel, n’importe quel visage ou voix. Plus besoin donc non plus d’acteurs, d’animateurs, ou de chanteurs.

Test de Lalamu, l'IA qui synchronise ta voix avec un visage from jeanviet on Vimeo.

5- Tout cela va nous permettre aussi d’avoir des assistants pas chers

Avant que tout cela n’arrive, il faudra attendre une dizaine d’années et l’avènement des IA généralistes capables de se corriger et d’apprendre comme des êtres humains.

L’IA Généraliste selon ChatGPT

Une intelligence artificielle (IA) généraliste est un système qui a la capacité d’apprendre, de comprendre et de s’adapter à un large éventail de tâches et de domaines. Contrairement aux systèmes d’IA spécialisés, qui sont conçus pour résoudre une tâche spécifique (comme la reconnaissance vocale ou la conduite autonome), les systèmes d’IA généralistes peuvent être entraînés pour effectuer de nombreuses tâches différentes.

Source : ChatGPT
L’IA généraliste définie par ChatGPT

6- Les IA seront toujours au service des humains

Comme une IA ne fait que ce qu’on lui apprend. Il y a peu de chances qu’elle ait un jour des sentiments et qu’elle se retourne contre nous comme dans Blade Runner ou Terminator.

Image générée par Dall-e d’Opena AI

On va donc plutôt les entraîner pour qu’elles fassent dans la bonne humeur tout le travail un peu rébarbatif qu’on ne souhaite plus faire. 

7- L’IA au service de la réforme des retraites ?

Ce qui nous permettra de passer plus de temps avec notre famille et nos amis. Est-ce que finalement l’IA ne va pas résoudre le problème des retraites ? 😉

Sur ces bonnes paroles, je retourne travailler à la plage 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.