Catégories
Analyse

Le métavers c’est quoi ? Et pourquoi c’est déjà un échec !

Toutes les marques qui veulent se réinventer sur Internet ne parlent que de ça en ce moment : Le Métaverse.

Pas le temps de lire ? Regarde ma vidéo !

Le métaverse, c’est quoi ?

Dans le métaverse, on peut se rencontrer comme dans la vraie vie, jouer à des jeux en ligne à plusieurs, participer à des concerts et même suivre des défilés de mode de marques de luxe.

Pourquoi Facebook a investi le métaverse ?

Facebook pour faire oublier ses déboires dans la mauvaise gestion de nos données personnelles a même carrément changer de nom il y a 1 an en s’appelant Méta et dépense maintenant plus de 10 milliards de dollars par an dans la fabrication de casques et de mondes virtuels.

Même si la promesse semble alléchante, en creusant un peu les usages de vrais gens, on pourrait se demander si en voulant réinventer une roue virtuelle, on ne serait pas finalement en train de nous faire tous tourner en rond.

Le métaverse ce n’est pas nouveau et ça n’a pas marché

Avant Méta, on a connu en France de 1997 à 2002, l’univers virtuel 2ème monde de Canal+ qui offrait déjà la possibilité de naviguer en 3D dans Paris avec son propre avatar.

Puis est arrivée en 2003, Second Life qui nous permettait de voyager dans le monde entier, de fabriquer et de vendre ses propres bâtiments, vêtements, objets virtuels.

A son apogée en 2008, le jeu comptait + de 700 000 utilisateurs actifs par mois.

Si autant, ça fait sens pour le gaming, c’est plus discutable pour remplacer ce qui existe déjà

Par ailleurs, avant qu’on reparle de Métavers, on avait déjà des jeux en ligne avec des univers virtuels très populaires comme :

  • Roblox qui compte plus de 200 millions de joueurs par mois et 40 millions de mini jeux.
  • Fortnite qui compte plus de 100 millions de joueurs par mois et qui a permis notamment de voir en concert virtuel le rappeur Travis Scott, Ariane Grande et plus proche de nous en octobre dernier Aya Nakamura

Chez Facebook, le métavers, ça ne marche pas du tout

Si on regarde maintenant l’usage du métavers au sein de Facebook, le plus grand réseau social au monde avec + de 3 milliards d’utilisateurs mensuels.

Le métavers, comme le dit un document interne de l’entreprise devient triste et vide.

On a seulement 200 000 utilisateurs par mois qui se connectent à Horizon Worlds, l’univers virtuel de Facebook.

La plupart des mondes créés ne sont jamais visités. Et plus de 50% des acheteurs du casque virtuel Méta Quest avouent le laisser au placard après 6 mois.

Faut-il acheter un casque de réalité virtuelle ?

Si vous voulez faire plaisir à vos proches à Noël, achetez leur un bon vieux jeu de Monopoly.

Vous pourrez comme dans Second Life acheter et vendre des maisons, devenir peut-être virtuellement aussi riche que Mark Zuckerberg, tout cela avec une dépense 10x moins importante que si vous aviez acheté un casque VR 😜🤑

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.