Catégories
Analyse

JP Fanguin est-il un vrai entrepreneur ?

Savais-tu que 95 % des coachs et infopreneurs présents sur YouTube gagnaient leur vie non pas avec un vrai business, mais en te vendant des formations hors de prix pour t’expliquer comment devenir riche ou comment avoir une vie meilleure.

Dans cet article, je vais te monter comment ces faux entrepreneurs arrivent à te manipuler  en appliquant 3 principes fondamentaux que l’on retrouve dans le livre « Influence et Manipulation » du psychologue américain Robert Cialdini.

On verra également à la fin si notre collègue instagrammeur Jean-Pierre Fanguin est dans la vie un vrai entrepreneur.

C’est quoi d’ailleurs un vrai entrepreneur ?

Un entrepreneur, c’est un chef d’entreprise qui  va créer une activité, prendre des risques financiers, embaucher des collaborateurs dans le but de développer un produit ou un service qui lui permettra de dégager un profit.

Cela peut-être un coiffeur, un restaurateur, un vendeur de vêtements, mais aussi un créateur de site Internet de génie comme Jeff Bezos,  à l’origine du site Amazon.

Avant de monter son affaire, en général, l’entrepreneur démarre comme salarié. Il apprendra ainsi le métier et arrivé à la trentaine, il pourra créer sa propre entreprise s’il a démontré une capacité à savoir vendre et manager des équipes.

C’est quoi un entrepreneur à succès ?

En France, quand on pense à des entrepreneurs qui ont réussi dans la tech, il y a 3 noms qui reviennent souvent : Xavier Niel, le patron de Free. Marc Simoncini, le créateur de Meetic. Et Jacques-Antoine Granjon, le créateur de Vente Privée.

De gauche à droite : Granjon, Niel, Simoncini

Tous ces gars-là ont la cinquantaine, ont connu autant d’échecs que de réussites et sont devenus aussi des investisseurs.  Aucun de ces 3 entrepreneurs à succès ne vend des formations en ligne pour apprendre à devenir comme lui.

  1. Aucun n’a le temps
  2. Leur talent ne s’apprend pas

Xavier Niel a été plus malin que ça. Il a créé l’école 42, entièrement gratuite, qui permet de former les développeurs de demain qui travailleront notamment dans les futurs startups françaises à succès.

Alors, revenons  maintenant à nos moutons. Comment les fake entrepreneurs arrivent à te convaincre d’acheter leur formation ?

L’autorité

Grosse voiture, costard sur mesure, verre de champagne, forcément notre JP est riche, il a réussi. En plus, il vit en Suisse.

On a eu le même phénomène avec  Emmanuel Fredenrich, qui nous avait valu une vidéo sympa du YouTubeur Seb La Frite et un très bon débunkage de Defakator qui avait réussi à démontrer que la villa où il tournait avait été louée et donc ne lui appartenait pas.

On a également un YouTubeur américain célèbre qui joue dans le même registre pour faire preuve d’autorité. Taï Lopez. Le gars a carrément installé dans son garage une Lamborghini (louée pour l’occasion bien évidemment) et une bibliothèque, pour montrer l’étendue de son savoir extraordinaire !

La preuve sociale

Quand on hésite entre 2 restaurants, on va bien souvent se diriger vers celui le plus rempli en se disant si les gens y vont, c’est que c’est que cela doit être bon. C’est ça la preuve sociale.

Sur internet, pas mal de web entrepreneurs mettent ainsi en avant des avis clients positifs sur leur page de vente  pour te convaincre d’acheter. Il faut s’en méfier, car ce sont souvent des clients complaisants ou des gens proches du formateur.

Si tu regardes la page de vente de Tai Lopez, qui propose une formation pour devenir un entrepreneur à succès, on voit qu’il y a 200 000 personnes qui ont acheté sa formation,  7 témoignages de clients  heureux.

Mais en même temps, c’est sa propre page. Il y met ce qu’il veut. Si tu cherches sur le net des avis sur ses méthodes, tu te rendras compte qu’il y a une proportion beaucoup plus  forte de gens mécontents qui s’expriment. Sa vidéo « Here in My Garage » totalise par exemple 57 000 dislikes.

D’ailleurs, je t’invite à regarder les commentaires des posts Insta de JP Fanguin ou des pubs Facebook de certains Web entrepreneurs, c’est souvent bourré de commentaires négatifs.

La réciprocité

Bien souvent, les infopreneurs ne vont pas te vendre tout de suite leur formation, ils vont plutôt t’inciter à donner ton email pour que tu reçoives dans un premier temps leur guide PDF gratuit.

Et c’est à la suite d’une séquence de plusieurs emails qu’ils te proposeront d’acheter leur super formation d’1h à 99€. Formation que tu pourras aisément trouver gratuitement sur Youtube en regardant 4 vidéos ou en lisant un bon ebook à moins de 10€. 

Et dans bien des cas, tu achèteras cette formation à 99€, car tu auras été conditionné en recevant des conseils gratuits.

Quand on reçoit un cadeau, on a envie de le rendre pour éponger sa dette. Cialdini évoque ce phénomène dans son livre Influence et Manipulation avec de nombreux exemples très parlants comme celui de la secte Hare Krishna aux Etats-Unis.

Les Krishna offraient en effet de force des fleurs aux passants dans les gares ou les aéroports, et n’avaient qu’à demander ensuite de l’argent en retour, qu’ils obtenaient grâce à ce principe de réciprocité.

Les gens voyant le manège ont commencé à éviter les Hare Krishna dans les gares. Je te conseille de faire pareil avec les web entrepreneurs qui te promettent richesse et gloire. Ne leur donne jamais ton email !

JP Fanguin : fake or not ?

Vu la lourdeur du jeu d’acteur de JP, on aurait pu penser que ce dernier était là pour le coup de buzz, un peu comme l’avait fait 10 ans plus tôt, Mickaël Vendetta, le roi de la boggositude.

Il s’avère malheureusement que derrière son personnage décalé se cache en fait Melius, une société qui pratique de la vente pyramidale et du trading, des choses hautement dangereuses pour tes finances personnelles et tes relations sociales.

Je t’invite à consulter l’enquête très complète réalisée par un journaliste du Parisien qui montre comment de nombreux jeunes gens crédules se sont retrouvés fauchés après avoir contacté JP Fanguin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *